Entraînement croisé et trail running

Qu’est-ce que l’entraînement croisé ?

L’entraînement croisé, ou cross training en anglais, consiste à pratiquer d’autres sports en parallèle de votre discipline sportive principale. L’idée est de compléter cette dernière de façon utile pour en tirer un maximum de bénéfices.

Ainsi, pour les athlètes du running et du trail running, le choix de prédilection se portera plutôt sur des sports d’endurance, comme la nage ou le vélo. Nous ne mentionnerons pas ici le renforcement musculaire qui fait partie intégrante de l’entraînement en course à pied et en trail.

Les bienfaits

Avant toute chose, il est important de préciser que l’entraînement croisé ne remplace pas la pratique de la course à pied. Quoi qu’il arrive, il vous sera toujours nécessaire de courir pour progresser car les sports complémentaires feront travailler d’autres muscles que ceux que vous sollicitez en course à pied. La seule pratique de ces sports parallèles ne sera donc pas suffisante à vous préparer et à vous faire progresser.

Cela étant dit, l’entraînement croisé présente des avantages intéressants qui vont bénéficier à votre pratique du running :

  • Le cross training limite les risques de blessures : la course à pied est un sport traumatisant pour l’organisme en raison des chocs répétés. La natation et le cyclisme étant des sports de portés, ils sont moins traumatisants et plus indiqués.
  • Il permet d’augmenter le volume d’entraînement. Lorsque vous augmentez votre volume d’entraînement en vue d’une grosse course par exemple, l’organisme peut avoir des difficultés à suivre en termes de traumatismes et de fatigue. L’entraînement croisé vous permettra de pallier ces difficultés et d’augmenter le volume d’entraînement de façon bénéfique.
  • Il évite la monotonie et permet de sortir des routines qui peuvent lasser et ainsi porter préjudice à l’objectif que vous visez. Un peu de changement, de renouvellement dans la routine va apporter de l’air frais à votre préparation. Ainsi, vous conservez le plaisir dans l’effort et vos résultats vont s’en ressentir.

L’entraînement croisé permet d’avoir un entrainement sportif complet, qui vous rendra plus performant en sollicitant les muscles qui ne sont pas souvent utilisés dans votre pratique quotidienne. Et les adeptes du trail savent à quel point il est primordial d’entraîner toute la musculature du corps afin de fournir les effort aussi intenses et spécifiques que demande la discipline.

Comment intégrer l’entraînement croisé dans son programme ?

Cela dépend bien sûr de votre niveau d’entraînement.
Vous pouvez choisir une ou plusieurs disciplines sportives en les alternant, à raison d’une à deux séances par semaine.

À intensité d’effort moyenne, vous travaillerez et conserverez un bon niveau d’endurance. En faisant des circuits à haute intensité, avec des efforts brefs mais intenses, vous travaillerez les muscles et au niveau cardiovasculaire.

Les sports comme la natation ou le cyclisme permettent eux aussi de faire du fractionné et ainsi de faire progresser votre résistance à l’effort et votre vitesse, en évitant les traumatismes pour l’organisme.

Par exemple, vous pouvez prévoir des entraînements de type fractionné en vélo, que ce soit sur route ou en vélo d’appartement, et effectuer des répétitions plus ou moins intenses, plus ou moins longues avec des périodes de récupération.

A noter enfin que l’entraînement croisé peut vous permettre de rester agréablement actif notamment pendant la coupure semestrielle, et permettre de reposer les zones habituellement sollicitées.

Le saviez-vous ?

Le Gilet Free Light 5L offre maintien, stabilité et légèreté optimaux pour la pratique du cyclisme !  

DÉCOUVREZ LES PRODUITS FREEXION

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *